Cas d’utilisation des citoyens

La plateforme Smart4Health est développée à l’aide des cas d’utilisation des citoyens (CUC) pour permettre un direct retour d’information, évaluer l’implémentation des fonctionnalités et contribuer à leur validation.  Les CUC doivent connecter des exemples concrets de citoyens qui gèrent, collectent et partagent leurs propres données de santé et soin de santé

Les problèmes de santé à forte prévalence doivent être traités avec la plus haute importance en tenant compte des répercussions économiques et sociétales. Tous les citoyens sont concernés, quel que soit leur âge, leur pays ou leur langue. Les CUCs se composent d’hôpitaux et de soins, sur le lieu de travail, lors de voyages et dans la vie quotidienne. Les étapes de diagnostic, de traitement, de prévention, de santé au travail et l’implication du personnel doivent être abordés. Tous les cas d’utilisations sont effectués avec 4HealthPlatform (4HP) et ses services.

Umfassende Zusammenarbeit zwischen den USA und der EU in Bezug auf Patientenakten

Die Gesundheitsdatenplattform wird für Sie nach in New York ermittelten, bewährten Methoden entwickelt. Im Gesundheitsmanagementsystem des Mount Sinai-Krankenhauses in New York finden sich Millionen von elektronischen Patientenakten, die aus zahlreichen Arten von Daten bestehen. Diese Patientenakten enthalten Informationen wie Patientenzusammenfassungen, Testergebnisse, Diagnosen und in einigen Fällen sogar genetische Daten. Diese Informationen werden identifiziert und in die 4Health-Plattform aufgenommen, wobei der Schwerpunkt auf der Datenstruktur liegt. Mithilfe dieser Daten können unsere Smart4Health-Backend-Entwickler ermitteln, welche Funktionen effektiv sind und welche Datenelemente vorhanden sein sollten, damit Sie als EU-Bürger Kontrolle über und Zugriff auf Ihre eigenen Gesundheitsinformationen haben. Patienten des Universitätsklinikums Aachen in Deutschland, des Universitätsklinikums Maastricht in den Niederlanden und von Teilen des Ospedale San Raffaele in Italien werden die entwickelte Plattform pilotieren, um ihre Funktionalität zu bewerten.

Die Mount Sinai-Daten werden auch als großzügige Grundlage für die Entwicklung unserer Forschungsplattform dienen, die den Nutzern der 4Health-Plattform reale Ergebnisse liefern soll. Der Bürger-Anwendungsfall in diesem Projekt soll es den europäischen Bürgern ermöglichen, durch die Entwicklung unserer Forschungsplattform MyScience Einblicke in ihre Gesundheit zu erhalten. Durch die Verwendung von Millionen von anonymisierten Patientenakten aus dem Mount Sinai-Krankenhaus können Bürger von der Verfügbarkeit bereits aufbereiteter Daten aus den USA profitieren.

Bürger, die die 4Health-Plattform nutzen und sich damit einverstanden erklären, ihre Daten für Forschungszwecke zur Verfügung zu stellen, erhalten im Zuge des Wachstums der Gesamtdaten neue Erkenntnisse. Wir werden mit vorläufigen Mount-Sinai-Daten beginnen und darauf aufbauen, sobald neue EU-Bürgerdaten erfasst werden. In Verbindung mit ihren eigenen Daten können diese Forschungsergebnisse in Form von Community-basierten, krankheitsbasierten oder individuellen Wellness-Erkenntnissen vorliegen.

Collaboration sur les dossiers médicaux entre les Etats-Unis et L’Union Européenne

Une plateforme de données sur la santé développée pour vous, utilisant les meilleures pratiques sur les dossiers médicaux numériques de la ville de New York. Le système de santé du Mont Sinai de New York a rassemblé des millions de dossiers de santé électroniques de patients comprenant différents types de données. Ces dossiers de patients contiennent des informations telles que les historiques de patients, des résultats de tests, des diagnostics et même des données génétiques. Ces informations seront anonymisées et stockées dans la plateforme 4Health, en mettant l’accent sur la structure de ces données. L’utilisation de ces données aidera les développeurs de notre système Smart4Health à déterminer les fonctionnalités efficaces et les éléments de données qui devraient exister, de sorte que vous, en tant que citoyen de l’UE, ayez libre accès à vos propres informations médicales. Des patients de l’hôpital universitaire d’Aix-la-Chapelle en Allemagne, de l’hôpital universitaire de Maastricht aux Pays-Bas et de certaines parties de l’hôpital San Raffaele en Italie piloteront cette plateforme une fois développée pour en évaluer la fonctionnalité.

Les données du Mont Sinaï serviront également de base pour le développement de notre plateforme de recherche, conçue pour fournir des résultats concrets aux utilisateurs de la plateforme 4Health.

Le cas d’utilisation des citoyens dans ce projet vise à permettre aux citoyens européens de recevoir des informations de santé grâce au développement de notre plateforme de recherche, MyScience. En utilisant des millions de dossiers de santé de patients anonymisés du Mont Sinaï, les citoyens peuvent bénéficier de la disponibilité de données déjà préparées en provenance des États-Unis.

Les citoyens qui utilisent la plateforme 4Health et consentent à partager leurs données à des fins de recherche recevront à leur tour de nouvelles découvertes au fur et à mesure de la croissance des données. Nous commencerons par les données préliminaires fournies par le Mont Sinaï, puis nous ajouterons de nouvelles données sur les citoyens européens au fur et à mesure de leur collecte. En conjonction avec leurs propres données, ces résultats de recherche peuvent prendre la forme de connaissances sur le bien-être basées sur la communauté, sur la maladie ou bien-être individuelles.

Dossier médical complet partout en Europe

Accédez, partagez et mettez à jour vos données de santé partout en Europe. Les citoyens, en tant que patients de l’Hôpital universitaire d’Aachen en Allemagne, reçoivent un fichier de santé électronique complet appelé «FallAkte Plus». Le fichier contient des informations sur l’ensemble de l’environnement hospitalier universitaire, bien au-delà de l’historique du patient et est stocké dans le 4HealthPlatform par le citoyen. Cela permet aux citoyens de gérer, de collecter, d’accéder et de partager leurs propres soins et données de santé dans l’ensemble de l’UE.

Dans ce cas d’utilisation des citoyens, les citoyens donnent accès à leur dossier médical pour traitement à d’autres hôpitaux, tels que l’hôpital universitaire de Maastricht aux Pays-Bas, l’hôpital San Raffaele en Italie et l’hôpital de Funchal à Madère.

Traitement des maux de dos et des troubles musculo-squelettiques

Vous supervisez et gérez toutes les données correspondant à votre traitement, même si vous choisissez de visiter un centre médical différent à chaque fois. Dans les cas d’utilisation des citoyens, nous nous concentrons spécifiquement sur le traitement des maux de dos car un citoyen européen sur trois souffre de maux de dos et qu’il est nécessaire au cours d’un seul traitement de consulter plusieurs centres médicaux différents.

Ce cas d’utilisation des citoyens accompagne le traitement de 1 000 citoyens souffrant de maux de dos. Le thérapeute MedX déterminera la force des couches musculaires profondes du dos et l’amplitude des mouvements du haut du corps. Les résultats seront fournis numériquement au citoyen. Le citoyen peut donner accès aux résultats du test et consulter à nouveau le médecin pour prendre une décision de diagnostic et décider de la suite du traitement. Le diagnostic comprenant le programme de traitement prescrit et une prescription électronique pour la physiothérapie sont également fournis au citoyen sous forme numérique. Les exercices de physiothérapie sont effectués à l’aide d’équipement médical d’entraînement. Ces exercices créent des enregistrements animés que le citoyen comprend et sont virtuellement accompagnés par un physiothérapeute lors de sessions ciblées.

Prévention des douleurs de dos et musculo-squelettiques

Vous êtes assisté par des appareils numériques pendant l’entraînement préventif, ce qui permet à un scientifique du sport de surveiller votre entraînement. Le cas d’utilisation des citoyens accompagnera jusqu’à 3 000 citoyens travaillant dans des entreprises et participants à une formation à la prévention de 4 mois. La formation sera effectuée par un scientifique du sport utilisant des dispositifs médicaux (machine d’extension lombaire MedX) pour le bas du dos. Si nécessaire, un médecin sera impliqué. Les appareils portables, les appareils intelligents et les textiles sont fournis pour permettre aux citoyens d’enregistrer et de collecter leurs propres données de santé sous forme numérique. Chaque citoyen peut intégrer à la plateforme 4Healh les données qu’il a lui-même recueillies par les appareils portables et dispositifs intelligents, par la formation à la prévention ou par les textiles. La plateforme visualise les données pour le citoyen et permet de fournir les données à n’importe quel médecin.

Domicile et lieu de travail, prévention des maux de dos. Life and workplace, back pain prevention

En tant que travailleur, vous maîtrisez parfaitement la prévention des maux de dos au travail et à la maison avec un médecin sur demande. Ce cas d’utilisation des citoyens accompagnera au moins 1 000 citoyens en adaptant les conditions établies dans le CUC sur “la prévention des maux de dos et des troubles musculo-squelettiques”, en mettant l’accent sur les besoins des travailleurs dans les parcs d’entreprises multi-activités au Portugal. Les citoyens, travaillant en ateliers de productions ou dans des bureaux, auront accès au plan de prévention des maux de dos et à des appareils portables qui suivront leur posture ainsi que d’autres variables relatives à leur santé au cours de leurs activités quotidiennes à la maison ou au travail. L’utilisation de dispositifs portables constituera une avancée supplémentaire dans l’acquisition de données auprès d’autres CUC et fournira à l’utilisateur de nombreux points de vue sur sa posture au cours de ses activités quotidiennes. Ces informations fourniront au citoyen des ressources considérables l’amélioration de la posture et la prévention des maux de dos. Les modèles existants en Allemagne doivent être adaptés aux environnements culturels, professionnels, sectoriels et linguistiques. Les citoyens pourront utiliser leurs propres appareils portables ou bien avoir accès aux dispositifs fournis par le projet.

Lieu de travail des soignants, prévention des maux de dos

En tant que soignant, vous maîtrisez parfaitement la prévention des maux de dos au travail et à la maison avec un médecin sur demande. Ce cas d’utilisation des citoyens accompagnera au moins 1 000 citoyens en adaptant les conditions établies dans le CUC « Prévention des douleurs de dos et musculo-squelettiques », en mettant l’accent sur les besoins des soignants et des infirmièr(e)s travaillant sur les soins à domicile. Ce cas inclut l’interaction du soignant en tant que travailleur et citoyen ainsi que les citoyens pris en charge.

Ce cas améliore la relation avec les citoyens gravement touchés par le mal de dos et grâce à la technologie augmente leur possibilité de communiquer que ce soit en tant que soignant ou bien en tant que citoyens recevant des soins, obtenant un accès à des fonctionnalités dédiées pouvant ajouter de la valeur pour le citoyen. Les modèles existants en Allemagne doivent être adaptés aux environnements culturels, professionnels, sectoriels et linguistiques.

L’hôpital comme lieu de travail, prévention des maux de dos

En tant que travailleur dans une unité de soins intensifs dans un environnement robotisé et de technologie de pointe, vous maîtrisez parfaitement la prévention des maux de dos au travail. Mise en place d’un environnement de travail intelligent dans les unités de soins intensifs de l’Hôpital universitaire d’Aachen et de l’Hôpital universitaire de Maastricht : le cas d’utilisation impliquera de nombreuses équipes de personnels de santé travaillant elles-mêmes dans les centres de santé.

Ce cas d’utilisation des citoyens est réalisé à l’aide des outils définis dans le CUC « Prévention des douleurs de dos et musculo-squelettiques », élargi aux besoins des soignants et des infirmièr(e)s en tant que travailleurs dans une unité de soins intensifs d’un hôpital universitaire pour au moins 500 citoyens. Ce cas ajoute la dimension d’interaction de l’aidant en tant que travailleur et citoyen dans la situation professionnelle la plus complexe et la plus exigeante, qui est connue pour provoquer des taux d’incapacité de travail élevés en raison de facteurs physiques et mentaux. De plus, un environnement robotisé et de de haute technologie permet la captation de données supplémentaires pour être stockées dans la plateforme 4Health. Les fonctionnalités de retour d’information, de partage ainsi que les relations sont essentielles pour ces personnels soignants qui sont eux-mêmes lourdement touchés par les maux de dos. La confiance, une étroite coopération, un retour d’information et le partage peuvent apporter une valeur ajoutée significative pour le citoyen et pour le résultat du travail effectué. Les applications existantes dans les unités de soins intensifs de l’Hôpital universitaire d’Aachen en Allemagne et de l’Hôpital universitaire de Maastricht aux Pays-Bas doivent être adaptées pour permettre l’utilisation complète des cas d’études pour les mesures préventives pour le personnel, selon les besoins, sur la base de mesures de performance.

Santé régionale, touristes, préparation, prévention des maux de dos

Vous êtes comme beaucoup dans un environnement entièrement intégré. Ce cas d’utilisation des citoyens se concentre sur l’élaboration de la plateforme 4Health en un système de santé ciblant 200 000 citoyens de toute la région de Madère. Le gouvernement de Madère soutient le cas d’utilisation et la participation de la région ainsi que la participation des infrastructures de soins de santé et de leur personnel.

Le cas d’utilisation porte sur une large utilisation sociétale de la plateforme dans une région dédiée et avec un objectif transfrontalier. Le but est d’associer les situations d’utilisation d’une part des citoyens qui voyagent et profitent des loisirs de Madère (avec éventuellement la participation à une activité de mise en forme, de randonnée ou à des entraînements), et d’autre part des citoyens vivant et travaillant à Madère. Les touristes auront accès à la plateforme Smart4Health et pourront l’utiliser via leurs propres dispositifs portables ou bien ceux fournis, à la fois à Madère et à leur retour dans leur pays d’origine. En parallèle, les citoyens de Madère auront accès à la plateforme et aux équipements portables qui leur permettront de suivre leur posture ainsi que leurs antécédents médicaux dans leurs activités quotidiennes. Les citoyens travaillant à Madère auront accès à la prévention des maux de dos et des troubles musculo-squelettiques, assurée par un physiothérapeute dédié et basée sur des dispositifs médicaux pour le bas du dos. Les touristes et les citoyens vivant à Madère auront tous la possibilité de stocker et de partager leurs données de santé avec leurs médecins ou leurs hôpitaux et centres médicaux.

Une journée de la santé sera organisée et le cas d’utilisation des citoyens sera soutenu par une campagne de communication incluant les événements clefs se déroulant à Madère, aux portes d’entrée de l’île (aéroport et port de croisière) ainsi que par les canaux d’informations touristiques de la Région.
Au cours du projet, les dossiers de santé électroniques sont échangés entre les centres de santé de Madère, l’hôpital universitaire d’Aachen en Allemagne, l’hôpital universitaire de Maastricht aux Pays-Bas et l’hôpital San Raffaele en Italie.